Noël

Joyeux Noël

 

 

 

Aujourd’hui, j’avais rendez-vous avec …

photos-ancien-pc-014.JPG

 

 

Ne dites pas « déjà ! » Rien à voir avec le pays des cigales que je chantais hier à tue-tête … Non, j’avais rendez-vous avec ce héros au grand cœur, qui depuis quelques temps tourne la
tête de mes quatre petits-enfants .
Mamie Plume s’est fait belle et s’en est allée de bon matin lui confier « sa liste à elle … » validée par leurs parents .

Dans un lieu tenu secret, j’ai été accueillie par des lutins fort prévenants qui m’ont déniché les jeux que j’avais pris soin de sélectionner :
– Jouets en bois pour le petit dernier, « Monsieur je démonte-je remonte-et je casse »,
– Jeux d’explorations et d’inventions pour « Messieurs techniciens en herbe »,
– Jeux de société pour « Mademoiselle relations humaines » grande organisatrice des rencontres amicales du mercredi et des vacances scolaires !

J’ai pu enfin rencontrer Le père Noël, à la caisse … un Monsieur très aimable, qui m’a indiqué le chemin de son atelier pour enrubanner les paquets et soulager ma carte bancaire de quelques
petits euros …
Que du bonheur ! Celui d’offrir une surprise qui colle au plus près des plaisirs de chacun !
Ce soir j’ai dû aménager une annexe secrète de la fameuse Maison du Père Noël pour que mes Petits Loups ne piratent pas le site avant l’heure.
Clic-clac, la clef … là ! Zip ! le porte-monnaie … ici !

Je rêve d’un Noël, près du feu de cheminée, autour d’un gaufrier ou d’une poêlée de châtaignes grillées …
Je rêve de préparer cette petite assiette de friandises et un grand verre de vin pour ce vieillard transi et exténué qui passe lorsque les enfants s’ endorment la tête dans les étoiles …
Je rêve de ces fêtes toutes simples où seul compte le bonheur d’être réunis pour attendre en chantant la surprise du lendemain …
Enfin quoi ! Je rêve de croire au Père Noël !

Dans les magasins, cette profusion de cadeaux m’agace, cet étalage de nourriture me lève le cœur, cette surcharge de décorations me saoule et cette débauche commerciale m’achève !!
Pardonnez-moi mes amis si mon avis vous irrite … c’est le mien et je l’assume . J’aimerais tellement un Noël blanc avec bonhommes, luges, batailles de boules de neige … des joues et des nez rosis
par le froid, des bottes et des gants trempés, des yeux pétillants de bonheurs simplement cueillis dans les scintillements de la neige !
 
Je ne supporte plus l’idée que tant d’enfants et de familles soient privés de la joie, même minuscule, de fêter Noël .
Alors, Mamie Plume va dé-zipper son porte-monnaie et ouvrir son cœur
pour quelques enfants oubliés … quand il y en a pour quatre, il en reste encore un peu pour eux …

Plume, 29/11/2011 .

Je vous conseille ces quelques lectures complémentaires extrêmement intéressantes …

 

ELO, Le blog de confidences-libellule.over-blog.com , Cher Père Noël

 

DIDIER, Le blog de Didier René , Salut M’sieur l’père noël

 

NINA ,Les chaises de Nina , Les comptes de noël

 

ROSELYNE,le jardin de Roselyne , Lettre d’Emma au Père-Noël

 

DOMINIQUE,Antidotes , La main

 

FRANCHOUETTE,Délires en Liberté ,Un p’tit clic

 

ALLAN,Le blog d’Allan Ridley  , L’esprit de Noël

 

 

SUITE ET FIN DE LA FOLLE AVENTURE DE LA MERE NOËL

DSCF0502.JPG

 

 

 

PETIT RAPPEL :
*1« Aujourd’hui, j’ai rendez-vous avec le père noël » CLIC
Ou les états d’âme de Mamie Plume …
*2« La mère noël selon Cécile Chenard »  CLAC
Ou la réaction de Cécile Chenard …
*3 Dénouement de l’histoire promis pour le 25 Décembre, et que voici !

 

 

Le Père Noël et ses lutins, sidérés par la disparition du traîneau, immédiatement alertent le ciel et la terre pour le retrouver et rapatrier les rennes et le lutin . Pourtant, ils sont bien
lucides … jamais ils n’auront le temps d’effectuer la distribution …

 
Et pendant que la Brigade de répression des vols de cadeaux de noël diligente les recherches …
 
Mamie Plume, perchée sur son petit nuage, quitte les bras de son lutin et réalise qu’il est urgent de se mettre en quête de solutions pour réintégrer son domicile le plus rapidement possible .
D’accord, elle a eu la sagesse de préparer la table de noël, la pâte à gaufre  et le gaufrier avant de s’envoler au pays du Père Noël, mais il est grand temps de rentrer, de prendre une
bonne douche, de se pomponner et de reprendre ses esprits avant d’accueillir la petite tribu . Comment faire ?
Elle fouille dans ses poches, saisit son portable et décide d’appeler Siloé, sa meilleure amie . Elle seule peut lui venir en aide …
Aussitôt, Siloé supplie le soleil de lui prêter main forte . Elle entend les sirènes de la Brigade de recherche hurler, il faut faire vite !
 
Et c’est ainsi que, suspendue à un rayon de soleil, revêtue des habits du Père Noël, transie de froid, le pied gauche engourdi par le gel, Mamie Plume a été déposée, à l’aube du 25 décembre 2011,
devant le portail de sa maison .
Mais la Brigade de recherche l’avait localisée, grâce au GPS de son portable, et elle a été cueillie avant d’avoir eu le temps de pénétrer dans son jardin .
Elle a été entendue au Commissariat du Petit Trianon, au 6 de l’avenue des
Poètes, dans le 2° arrondissement de son village
. Elle a été jugée en comparution immédiate par un Tribunal exclusivement composé d’enfants, présidé par Maître Nanie, grande protectrice de la Magie de l’Enfance . Le bonheur évident des enfants livrés aux joies de la
neige encourageait à lui accorder toutes les circonstances atténuantes …
Son avocate interrogée par Radio France Bourgogne, Maître Miloutractou, a confié qu’elle pourrait rapidement retrouver tout son petit
monde chéri autour du gaufrier familial …
Un peu plus tard, le Procureur Général Labelettebleue confirmait qu’elle serait relaxée !
Son cercle amical se disait soulagé .
Mamie Plume, quant à elle, a gardé le silence … l’heure n’était plus à la polémique ! On la devine satisfaite de son petit coup d’éclat …

Pour sa peine , elle sera condamnée chaque année, dès le premier jour de l’Avent, à s’envoler au pays du Père Noël pour l’aider à préparer les cadeaux et charger son traîneau .
Il a dû, bien évidemment, renoncer à la célèbre nuit de noël, mais, rassuré par le succès remporté par les présents de Mamie Plume, il a promis de reconsidérer la notion de cadeaux . Dorénavant,
sa sélection sera plus judicieuse, plus raisonnable et surtout plus équitable .
Fière de ce nouveau statut de Mère-Noël, Mamie Plume s’est engagée à poursuivre sa lutte pour qu’aucun enfant ne soit jamais plus oublié par le Père Noël .
Avec le stock de cette année, la tâche lui sera sans doute un peu facilitée!

Plume, 25/12/2011 .

Il se pourrait que vous lisiez d’autres versions  pour la fin de cette folle aventure de La Mère Noël … Surprise …
-Chez Cécile Chenard, Miloutractou ou les couleurs du bonheur
-Chez Sabine, Chemin je t’aime

Que tombe la neige pour tous !
Plein de petits flocons et gros Bisous !

LA MERE NOEL , selon Cécile Chenard …

… Une suite à mon rendez-vous avec le Père-Noël

et aux réflexions que les fièvres acheteuses m’avaient

inspirées, signée Cécile Chenard,

Miloutractou ou les couleurs du bonheur !

 

LA MERE NOËL

 

C’était inéluctable,
Depuis le temps qu’elle conspirait,
Mamie Plume a pété un câble,
Elle est passée à l’acte.
Il n’y avait plus rien qu’elle n’espérait,
Elle savait le père Noël psychopathe.
Par la nuit enneigée elle se rendit
Jusqu’à la calotte glaciaire,
Engoncée dans trois pyjamas par le froid raidis,
Négocier son affaire.
Oui mes amis,
Jusqu’au pôle nord,
Le bout du nez tout rougi,
Elle a fait très fort,
De kidnapper le père Noël,
De le ligoter nu en saucisson,
Avant de  l’abandonner près du poêle.
Elle lui laissa juste le caleçon,
Et à elle d’enfiler l’habit rouge,
Certes un peu grand en chevilles et poignets.
-« Mais ça ne se voit pas quand tu bouges ! »
Lui dit un lutin un peu niais.
D’où sortait-il celui-là ?
-« je suis tout à ta cause ! » clama-t-il emphatique.
-« Tu me gênes, écarte toi de là ! »
-« Et pour atteler les rennes ? As-tu la technique ? 
Moi,  je sais où est garé le chariot du grand barbu !
Soit dit en passant c’est un tyran
Qui le nez rouge ne décolle que s’il a bien bu.
Emmène – moi Mamie et je tiendrai mon rang
Je ferai ton fier assistant ! »
Mamie Plume ordonna qu’il décharge la chariote
De tous les paquets volumineux et clinquants,
Pour la remplir entière de neige, de luges, d’écharpes et de gants.
Et de mettre à l’avant une grosse loupiotte,
Car piloter des rennes dans le ciel noir
Quand on a oublié ses lunettes,
Autant apprendre à danser à un tamanoir,
En robe du soir dans une estafette !
La tâche accomplie le gnome embarqua
Aux cotés de Mamie Plume qui commanda
Le décollage immédiat.
Ce fut un peu compliqué à cause des bottes trop grandes,
Mais après quelques embardées trop près des cheminées,
Elle commença la distribution
En une très longue sarabande,
Agitée et pleine d’émotions.
Il en fût ainsi toute la nuit de Noël …
Assistée du vilain lutin elle déversa tonnes de flocons.
Quand au matin, exténuée, enrhumée mais contente d’elle,
Stationnée en travers d’un nuage de coton,
Avachie sur son nain ronflant de concert, 
Quelle ne fut pas la surprise des gentils enfants,
De découvrir en avant première,
Les paysages saupoudrés de blanc,
Et dans les âtres des luges coincées,
Emmêlées d’écharpes et de bonnets,
La mère Noël est bien passée !
Qui pouvait le deviner ?
Papa, Maman,  vite, allons jouer  il a neigé !
Et du petit dernier de s’inquiéter que  le père Noël avait perdu une botte !

Cécile CHENARD .

Qu’adviendra-t-il de Mamie Plume ? et du lutin ? et des rennes ? …

Vous connaîtrez le dénouement de l’aventure  dans le prochain épisode …

Parution à l’aube du 25 Décembre !

Mais si votre plume vous démange, faites-vous plaisir, toutes les versions seront bienvenues !!

Plume , 5/12/2011 .

 



Un parfum de lilas blanc

avatar-blog-1224950052-tmpphpgVCZtS

Centres d'intérêts : Photo Nature Poésie Haiku

Littérature

Retour à la page d'accueil

Du petit chemin qui sent la noisette au doux nid de la maison familiale, imprégnés du temps des lilas blancs, les mots longtemps couvés prennent leur envol...

"Plume"

Envolez-vous sur mon autre blog

Les Mots sont Des Fenêtres

DSCF3069-150x150

Les mots sont des fenêtres,
Ou bien ce sont des murs .
Ils nous condamnent ou nous libèrent .
Il y a des choses que j’ai besoin de dire,
Des choses qui signifient tant pour moi,
Si mes mots ne rendent pas mon message limpide,
M’aideras-tu à me sentir libre ?
Essaie d’écouter par-delà mes mots
Les sentiments que nous partageons .

Ruth Bebermeyer

Commentaires récents

Suivez Mon Actualité

Logo

logo communauté

Archives

Quelques photos!

Le nez aux nues

le nez au nue

Balade au bord de l’eau

les vents de brume