Le bilan

 

 

   Passerelle entre une vie active trépidante, passionnante, et celle d’une  retraitée avide d’accomplir ce que les années professionnelles ne m’avaient pas donné le loisir de faire, l’écriture a comblé chacune de mes pauses. Tous mes écrits se sont entassés dans un carton. J’écrivais pour mon plaisir, sans désir de les partager ni même de les relire.

   Après bien des hésitations, j’ai enfin accepté de tenter l’aventure informatique. L’amie qui s’était proposé de m’initier connaissant mon penchant pour l’écriture m’a aussitôt suggéré de créer un blog. Cet univers dont je n’avais pas connaissance m’a rapidement captivée. La suite, vous la connaissez, nos rencontres, nos partages, nos échanges, nos complicités … et cette passion devenue dévorante, peut-être trop ? Sans doute trop !

   « Un parfum de lilas blanc » a été nourri de mes souvenirs, de mes blessures, de mes doutes, de mes aspirations, de mes émotions, de mes enthousiasmes. Les encouragements que vous m’avez toujours prodigués généreusement, en privé ou en commentaires, ont  largement contribué à alimenter l’élan qui m’animait.

   Depuis un an, quelques problèmes  physiques et moraux ayant entamé mon énergie, j’ai dû hiérarchiser mes priorités, abandonner mon blog. J’ai alors choisi de renouer avec la vie associative de mon village et d’intégrer l’équipe des bibliothécaires pour une série d’interventions destinées aux enfants de l’école  maternelle. Parallèlement, j’ai privilégié la qualité du  temps partagé avec mes petits-enfants qui me l’ont rendu au centuple !

   Cependant, vous me manquiez terriblement. Mais je n’avais plus le goût ni le courage de me remettre au clavier, ni même celui d’aller à votre rencontre. J’ai  fui mon bureau, je me suis vouée à mon jardin, j’ai bousculé l’aménagement de ma maison, sans doute pour mieux renaître dans un nouvel univers allégé du poids du passé.

   Le temps du parfum de lilas blanc est aujourd’hui révolu, j’ouvre la toute première page d’un nouvel espace dont je ne sais pas encore ce qu’il offrira à votre regard … Ici et maintenant, le temps présent vécu intensément, vraisemblablement …

   Pour saluer l’année 2015, une petite carte de vœux illustrera la première page de ce nouveau chapitre !

   Bien affectueusement,

   Plume

 

 

6 réponses à Le bilan

  • jill bill dit :

    Coucou Plume à la retraite… Ah oui ça laisse le temps à présent de faire à sa guise, plus de contrainte d’horaire !! Bon reste 2014 et heureuse année 2015, ici, dans ta vie tout simplement, amitiés, jill

  • Evajoe dit :

    Coucou Plume,

    Comme je l’ai toujours pensé et que je fais régulièrement depuis plus d’un an…Il ne faut jamais se laisser manger par l’ordinateur…Certes comme tu le dis on a des messages de sympathie, des rencontres virtuelles ou réelles, la preuve nous deux….Mais y passer tout son temps est fort néfaste à notre santé morale…Et, la vie est si belle que de l’autre côté de l’écran tu as découvert pleins de belles choses à faire et j’en suis fort heureuse pour toi….

    Aussi je te souhaite de redécouvrir la manière dont tu vas pouvoir réunir les deux, tes écrits et ta vie et ce sont mes vœux pour cette nouvelle année.Accompagnée de pleins d’autres mais nous aurons l’occasion de nous les offrir de vives voix.

    Gros bisous et à bientôt ici sur la toile ou ailleurs chez nous…

    EvaJoe

  • admin dit :

    Oh mais quelle joie de te retrouver ici avec un regain d’envies multiples!!!
    Seulement , comme le dit judicieusement Evajoe, bloguer oui, mais avec modération c’est beaucoup mieux.
    Pour ma part, j’ai voulu trop donner ces dernières années que j’en ai négligé mon entourage proche!!!
    Je compte bien moi aussi lever un peu le pied pour 2015 en privilégiant des moments loin de la toile!!!
    Bon retour parmi nous Plume!!!
    Je t’embrasse.
    Domi.

  • admin dit :

    Ah zut je n’ai pas fait attention au compte d’où je t’écris, alors voici l’adresse de mes blogs pour rappel 😉
    http://dimdamdom59.apln-blog.fr
    http://lecoindemapoesie.apln-blog.fr
    Bises Plume.
    Domi.

  • Cathy dit :

    Bonjour Chère Plume,

    Te retrouver enfin est un immense plaisir ! Mais je comprends parfaitement ton éloignement temporaire de la blogosphère. L’heure de la retraite est celle où de nouvelles pages s’ouvrent. Tout comme pour toi mon blog a vu le jour après que j’aie dû quitter un travail captivant, passionnant et le « vide » s’est installé… Les rencontres sur la toile via les écrits partagés sont du baume pour le cœur, mais il faut aussi penser à la famille, à la vie sociale, et à donner de son temps aux autres également.
    C’est un bonheur de te savoir en bonne forme en tout cas (j’ai souvent craint pour ta santé).
    Grand merci pour ton passage sur mon blog et à très bientôt de venir te lire encore !

    Que cette année 2015 te soit douce et pleine de satisfactions.
    Je t’embrasse,
    Cathy.

  • chemin-je-t-aime dit :

    C’est drôle, Plume, nous avons eu sensiblement les mêmes débuts ….!
    J’écrivais aussi, avant le blog, remplissais des gros cahiers ……….
    Puis, j’allais dans une petite imprimerie de quartier les faire relier et en faisais faire également quelques exemplaires que j’envoyais aux amis les plus proches. Tout cela avait un coût mais je l’assumais avec plaisir !
    Jusqu’à ce qu’évajoe me projette dans « l’aventure informatique » également !!! (ça s’est fait chez moi, sur le bureau même où j’écris actuellement ……….).
    Tu connais cette très belle histoire, et très émouvante d’ailleurs (je l’ai racontée un jour sur le blog ……….!).

    Je ne saurais me passer totalement de ce chemin virtuel où j’ai vécu des moments aussi forts que sur mes chemins parcourus à pied MAIS (car il y a un « mais »), au bout d’un moment, il devient trop difficile de pouvoir TOUT concilier !

    Raison pour laquelle (et j’ai tenu à le préciser en page d’accueil de mon blog) je n’y viens que lorsque le temps me le permet …………..

    Je te laisse pour ce soir (n’ayant pas encore mangé et des ventres affamés me réclament à table, RIRES) et te fais un ENORME bisou : sabine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un parfum de lilas blanc

avatar-blog-1224950052-tmpphpgVCZtS

Centres d'intérêts : Photo Nature Poésie Haiku

Littérature

Retour à la page d'accueil

Du petit chemin qui sent la noisette au doux nid de la maison familiale, imprégnés du temps des lilas blancs, les mots longtemps couvés prennent leur envol...

"Plume"

Envolez-vous sur mon autre blog
Les Mots sont Des Fenêtres

DSCF3069-150x150

Les mots sont des fenêtres,
Ou bien ce sont des murs .
Ils nous condamnent ou nous libèrent .
Il y a des choses que j’ai besoin de dire,
Des choses qui signifient tant pour moi,
Si mes mots ne rendent pas mon message limpide,
M’aideras-tu à me sentir libre ?
Essaie d’écouter par-delà mes mots
Les sentiments que nous partageons .

Ruth Bebermeyer

Commentaires récents
Suivez Mon Actualité

Logo

logo communauté

Archives
Quelques photos!

Le nez aux nues

le nez au nue

Balade au bord de l’eau
les vents de brume