Au coin du feu

images-danielle-001

bûche incandescente

explosion de ses entrailles

salve d’étincelles

*

*

parfums d’ailleurs …

l’heure du thé au coin du feu

cristallise les rêves

Quels mots pour le dire ?

Entre transparence et pudeur, difficile de dire sa peine et malgré tout l’espoir de retrouver un jour une juste place de Mamie.

 

Mamie paternelle

place aléatoire

-juste quelques miettes …

 

Pour vous, J et R,

 

Cheminer régulièrement dans vos parfums

Humer goulûment vos éclats de rire

Combler patiemment vos silences

Apprivoiser sagement votre calendrier

 

Croquer à pleines dents nos jours-bonheur

Sauter à cloche-pied sur nos petits cailloux

Veiller à distance avec amour et tendresse

Sur votre nouvelle vie partagée entre deux nids

 

Pirouette !

ecureuil3

 

zoom sur coups de coeur

hibernation révolue

restez à l’affût !

Rester en embuscade pendant une année, c’est long …

Je reviens avec la nouvelle année,

bien décidée à faire de furtifs coucous 

en  photos et poésie

glanés au fil  de mes émotions.

Je vous assure de mon amitié, de ma fidélité

et vous souhaite à toutes et tous une belle année 2016 !

Plume, 25/01/2016. 

La liberté

 

Pour les « passeurs de mots », sur le thème proposé par Evajoe

 

DSC_0145

En amont et en aval de la minute de silence observée en hommage aux victimes lâchement exécutées, a été animé celui des échanges et de la réflexion. Je salue cette initiative de l’école communale avec respect et reconnaissance. C’est elle qui m’a fondée, c’est à elle que j’ai rendu, en y enseignant à mon tour, les valeurs que j’y avais acquises : la transmission de la langue, du pouvoir de lire et d’écrire pour être en capacité d’ exercer son esprit critique et d’ accéder à la citoyenneté.

La force de leurs dessins et de leurs mots forcent l’admiration. Armés de leurs crayons et de leurs couleurs, ils se sont approprié les notions et ont diffusé leurs messages d’amour, de fraternité, d’égalité, de liberté et de paix. Ils les ont fait flotter au centre du village pour les offrir aux regards des habitants. Des feuilles vierges attendaient les messages des adultes, voici, pour les « passeurs de mots », le mien.

On a voulu massacrer la satire, la caricature, l’humour, notre héritage culturel. En réaction à l’intimidation, les crayons et les slogans « je suis Charlie » sont devenus les emblèmes du profond attachement aux principes qui ont façonné notre pays. Les marches républicaines ont rassemblé des millions de citoyens français unis pour rappeler que  la liberté de pensée, d’opinion, d’expression ainsi que le respect de l’état laïque ne sauraient être négociés. Ce sont ces libertés qui nous permettent de vivre ensemble. Les lois religieuses ne peuvent prendre le pas sur les lois civiles.

 Affirmer notre détermination à combattre la soumission, l’aliénation et le fanatisme, c’est réveiller les consciences, ouvrir le débat sur les sujets essentiels, c’est appeler à restaurer tout type de communication, dans le respect mutuel absolu des choix, des opinions, des croyances et des différences, en référence aux lois de la République.

Si j’ai choisi de m’appuyer sur le travail des enfants, c’est parce que je suis convaincue que l’éducation et la culture sont les fondements de l’émancipation et de l’ouverture aux autres. Parents et enseignants ont pour mission de lutter contre l’ignorance, de transmettre le refus de l’intolérance, de la haine et de la violence, et d’inculquer le respect, pour que vivent  la liberté, l’égalité, la fraternité et la laïcité.

Mais il est aussi du devoir de chacun, des associations citoyennes et de l’état de les soutenir dans leurs investissements car, plus que jamais, l’urgence est de renforcer, face au climat de peur, la raison, l’esprit civique de responsabilité, la sécurité et la justice. Un long travail de reconstruction …

 

 

 

logo communauté

Jeudi noir

 

 

VCch0VXNqYpkmpGzna9m4pQpxSQ@462x229

 

 

10905995_855438304499908_7601197282887344448_n

 

 

« Ils sont morts parce que c’étaient des soldats de la liberté »

Robert Badinter

 

La liberté de penser, de s’exprimer, de dessiner, d’écrire,

ne peut être assassinée.

 

Restons soudés pour construire le temps de la fraternité

pour déjouer le piège de l’intimidation et de la suspicion.

 

Carnet Rose

www.kizoa.com_dscf0937

 

 

Anastasia

petite fleur de Janvier

a pointé son nez

 

un merveilleux cadeau de la vie, ma première petite nièce !

 

Hâte de voir sa frimousse  

de caresser sa main

de la prendre dans mes bras

de déposer un bisou doux sur sa joue

 

Pein de vœux de bonheur pour la petite famille !

 

Meilleurs voeux !

 

 

Je vous souhaite une

 

 

voeux 2015

 

 

Qu’elle vous comble de satisfactions

 

de grands et petits bonheurs

 

et vous donne l’opportunité de vivre de beaux partages !

 

Plume

Le bilan

 

 

   Passerelle entre une vie active trépidante, passionnante, et celle d’une  retraitée avide d’accomplir ce que les années professionnelles ne m’avaient pas donné le loisir de faire, l’écriture a comblé chacune de mes pauses. Tous mes écrits se sont entassés dans un carton. J’écrivais pour mon plaisir, sans désir de les partager ni même de les relire.

   Après bien des hésitations, j’ai enfin accepté de tenter l’aventure informatique. L’amie qui s’était proposé de m’initier connaissant mon penchant pour l’écriture m’a aussitôt suggéré de créer un blog. Cet univers dont je n’avais pas connaissance m’a rapidement captivée. La suite, vous la connaissez, nos rencontres, nos partages, nos échanges, nos complicités … et cette passion devenue dévorante, peut-être trop ? Sans doute trop !

   « Un parfum de lilas blanc » a été nourri de mes souvenirs, de mes blessures, de mes doutes, de mes aspirations, de mes émotions, de mes enthousiasmes. Les encouragements que vous m’avez toujours prodigués généreusement, en privé ou en commentaires, ont  largement contribué à alimenter l’élan qui m’animait.

   Depuis un an, quelques problèmes  physiques et moraux ayant entamé mon énergie, j’ai dû hiérarchiser mes priorités, abandonner mon blog. J’ai alors choisi de renouer avec la vie associative de mon village et d’intégrer l’équipe des bibliothécaires pour une série d’interventions destinées aux enfants de l’école  maternelle. Parallèlement, j’ai privilégié la qualité du  temps partagé avec mes petits-enfants qui me l’ont rendu au centuple !

   Cependant, vous me manquiez terriblement. Mais je n’avais plus le goût ni le courage de me remettre au clavier, ni même celui d’aller à votre rencontre. J’ai  fui mon bureau, je me suis vouée à mon jardin, j’ai bousculé l’aménagement de ma maison, sans doute pour mieux renaître dans un nouvel univers allégé du poids du passé.

   Le temps du parfum de lilas blanc est aujourd’hui révolu, j’ouvre la toute première page d’un nouvel espace dont je ne sais pas encore ce qu’il offrira à votre regard … Ici et maintenant, le temps présent vécu intensément, vraisemblablement …

   Pour saluer l’année 2015, une petite carte de vœux illustrera la première page de ce nouveau chapitre !

   Bien affectueusement,

   Plume

 

 

Joyeux Noël !

 

Sans titre-35

 

 

A toutes et tous, je viens souhaiter de belles fêtes de Noël !

Que vos partages soient doux et qu’ils vous portent vers une nouvelle année riche de promesses et d’espoirs .

Bien affectueusement,

Plume.

 

 

Meilleurs voeux pour 2014 !

 DSCF3919

 

Toutes les pages de 2013 s’en sont allées au cours de la nuit dans le grand livre des souvenirs.

La nouvelle année m’est apparue ce matin dans l’aube glacée teintée de rose et de lumière

et je l’ai trouvée fraîche et pimpante, plutôt souriante … A l’an nouveau, tout est beau !

J’ai eu ce sentiment indéfinissable d’une page tournée pour une grande renaissance …

Alors, c’est avec vous que je veux fêter les 12 mois en devenir …

J’ai tant de souhaits à formuler !

Vivons nos rêves de partages d’amour de la vie, d’amitié bienveillante, de solidarité, de tolérance,

d’espoir, d’optimisme, d’attentions délicates, de petits plaisirs simples chaque jour renouvelés …

Je vous offre, ainsi qu’à vos proches, mes vœux les plus sincères de santé et de bonheur

pour que 2014 soit riche de projets et de surprises agréables parsemées sur le chemin de vos désirs.

Je vous embrasse très fort, à bientôt,

Plume .

 

Un parfum de lilas blanc

avatar-blog-1224950052-tmpphpgVCZtS

Centres d'intérêts : Photo Nature Poésie Haiku

Littérature

Retour à la page d'accueil

Du petit chemin qui sent la noisette au doux nid de la maison familiale, imprégnés du temps des lilas blancs, les mots longtemps couvés prennent leur envol...

"Plume"

Envolez-vous sur mon autre blog

Les Mots sont Des Fenêtres

DSCF3069-150x150

Les mots sont des fenêtres,
Ou bien ce sont des murs .
Ils nous condamnent ou nous libèrent .
Il y a des choses que j’ai besoin de dire,
Des choses qui signifient tant pour moi,
Si mes mots ne rendent pas mon message limpide,
M’aideras-tu à me sentir libre ?
Essaie d’écouter par-delà mes mots
Les sentiments que nous partageons .

Ruth Bebermeyer

Commentaires récents

Suivez Mon Actualité

Logo

logo communauté

Archives

Quelques photos!

Le nez aux nues

le nez au nue

Balade au bord de l’eau

les vents de brume